Bienvenue sur le blog de l’ADVMC

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Bienvenue sur le blog de l’ADVMC

exposition champignons

L’Association des Naturalistes des Yvelines organise une exposition de champignons, les 31 octobre & 1er novembre 2020 à la Salle des fêtes du Chesnay–Rocquencourt  (78)50 rue de Versailles ;

Ouverture au public les samedi de 14 h à 17h30 et dimanche de 10 h à 17 h 30. Entrée Libre.

Cette année, l’exposition multidisciplinaire comprendra :

–       des champignons récoltés dans nos forêts alentours ;

        deux conférences :

o    Les odeurs des champignons  (14h30, Fréderic Della Giusta)

o    Les Phallacées de France et d’ailleurs (15h30, Yves Gombert)

–         une Présentation de cônes de conifères;

–         une Exposition de photos : marmottes et fleurs du Queyras ;

–         un atelier Microscopie.

L’agenda de toutes nos activités est consultable sur www.any78.org : sorties mycologiques…

Publié dans Biodiversité | Laisser un commentaire

JOURNÉES DU PATRIMOINE 19-20 SEPTEMBRE 2020

Cette année, les Journées européennes du patrimoine célèbrent le rôle de l’éducation dans le patrimoine, et le rôle du patrimoine dans l’éducation. L’éducation est un élément essentiel des Journées européennes du patrimoine depuis le lancement de cette initiative et elle est intimement liée à tout ce que nous entreprenons.

À une époque où les modifications de notre environnement sont une préoccupation majeure, nous pouvons exploiter l’héritage que nous ont légué nos ancêtres, en l’adaptant à nos besoins actuels. Le patrimoine n’est pas réservé à certains jours de l’année. Il peut nous apporter des solutions créatives et nous aider à voir notre passé comme un vecteur d’idées nouvelles pour construire un autre demain.
Pour les Journées européennes du patrimoine 2020, notre ambition est de nous reconnecter aux connaissances, aux traditions et aux savoir-faire qui définissaient jadis notre lieu de vie et ce faisant, de réinventer ce que signifie l’éducation pour le XXIe siècle.

C’EST A TRAVERS DE CETTE THÉMATIQUE QUE L’ADVMC VOUS INVITE LE DIMANCHE 20 SEPTEMBRE À DÉCOUVRIR UNE PARTIE DE NOTRE PATRIMOINE :

LE DOMAINE D’ORS,
ET SON INTÉRÊT POUR NOTRE MONDE ACTUEL.

EXPOSITION : DE 11H À 18H sous la chapelle

VISITE COMMENTÉE DE 11H À 12H30 du domaine
Sur réservation : 01 30 52 09 09

Renseignement : Françoise Martin 01 39 56 89 75

Publié dans Ors | Laisser un commentaire

Nuisances Aériennes : les actions de l’ADVMC et de l’Alliance Associative

Vous trouverez ci-dessous un compte-rendu succinct des actions menées en 2019/2020 avec l’expérimentation Calipso et la pétition toujours en ligne, ainsi qu’un power-point sous la forme d’un florilège de plaintes et de doléances !!

LE BRUIT CA SUFFIT !!

Publié dans Nuisances sonores | Un commentaire

Ne prenons plus les plantations d’arbres pour des forêts

Le botaniste Francis Hallé dénonce, dans une tribune au « Monde », ces opérations à but purement lucratif, qui contribuent à la déforestation et au changement climatique.


Le Monde Publié le 15 08 2020 à 00h58, mis à jour à 17h07 Temps de Lecture 7 min.

Vue aérienne de la plantation de pins communément appelée « forêt des Landes de Gascogne », près de Cestas (Gironde), en mai 2019. MEHDI FEDOUACH / AFP

Tribune. Suffirait-il qu’un terrain soit couvert d’arbres pour que l’on puisse parler de forêt ? Je ne le pense pas, et le public prend trop souvent les plantations d’arbres pour de véritables forêts : en France, par exemple, on parle de la « forêt des Landes de Gascogne », alors que c’est une plantation de pins. Dans les deux cas, il s’agit d’arbres côte à côte, mais cela ne justifie pas de les confondre. Il est temps que cesse cette confusion entre deux ensembles d’arbres que tout sépare et qui s’opposent l’un à l’autre, car, en réalité, les champs d’arbres sont l’inverse des forêts, comme on va le voir. Après avoir comparé « forêts » et « plantations », nous verrons aussi à qui profite la confusion qu’il convient aujourd’hui de dénoncer.

L’article complet est réservé aux abonnés. Lire l’article.

Publié dans Biodiversité | Laisser un commentaire

La nuit des chauve-souris

vendredi 28 août de 21h à 23h

Ballade nocturne à Ors

Comme vous le savez puisque la mairie vous a transmis l’information du PNR, l’espace naturel Protégé du Domaine d’Ors abrite 7 espèces de chauve-souris ! 
 
A l’occasion de la journée internationale qui leur est consacrée chaque année, venez découvrir la vie étonnante de ces petits mammifères. Une balade nocturne dans la réserve naturelle avec un guide vous permettra de les écouter et les observer.
 
N’oubliez pas de vous inscrire le nombre de places est limité !

Public:                            grand public (enfants à partir de 7 ans)
Nombre:                        20 personnes maximum, sur inscription.
Horaire :                        vendredi 28 août de 21h à 23h
Equipement:                bottes ou chaussures de randonnée et vêtements adaptés à la météo et à la promenade en milieu naturel.
 
Inscription obligatoire auprès du PNRHVC :
·       Tél : 01 30 52 09 09
·       Mail : c.perez@parc-naturel-chevreuse.fr
 
Lieu de RDV: communiqué à l’inscription
 
Pour en savoir plus :
·       le site du PNR  https://www.parc-naturel-chevreuse.fr/destination-parc/actualites-rendez-vous-parc/nuit-de-la-chauve-souris-aux-etangs-de-bonnelles-au
·       le site de la SFEPM qui coordonne l’évènement national https://www.nuitdelachauvesouris.com/organisation-animation

Publié dans Biodiversité, Ors | Laisser un commentaire

Questions d’actualités:Réquiem pour les enquêtes publiques ?

Selon la loi, le public peut participer en matière d’environnement selon trois modalités et à trois niveaux :

–participation à l’élaboration des projets, des plans, des programmes lors de consultations préalables.

–participation à l’élaboration des décisions publiques

–participations aux enquêtes publiques, qui ont fâcheusement tendance d’évoluer vers de simples consultations électroniques

En cliquant sur le lien ci-joint 3 articles très instructifs : https://www.actu-environnement.com/ae/news/enquete-publique-ullmann-35622.php4

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

AppyFlight une application simple pour signaler des survols anormaux d’avions.

Le recueil des « envois » dans une base de données et leurs exploitation facilitera l’identification des infractions et le dialogue avec les autorités.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Convention citoyenne pour le climat

Le gouvernement annonce des premières mesures

Avant les lois prévues pour 2021, le gouvernement a annoncé lundi de premières mesures réglementaires inspirées des propositions de la convention citoyenne.

Le Monde avec AFP • Publié le 27 juillet 2020 à 08h20 –
Mis à jour le 28 juillet 2020 à 05h50

La convention citoyenne pour le climat trouve un début de traduction concrète : avant les lois prévues pour 2021, le gouvernement a annoncé, lundi 27 juillet, de premières mesures concrètes et « réglementaires » inspirées des propositions de la convention à l’issue du conseil de défense écologique présidé par Emmanuel Macron.Ce conseil, qui a démarré à 10 h 30 en présence notamment de la nouvelle ministre de la transition écologique, Barbara Pompili, et de la secrétaire d’Etat à la biodiversité, Bérangère Abba, nommée dimanche soir, s’est penchée sur trois « axes » : la rénovation énergétique des bâtiments, la maîtrise de la consommation de l’énergie et la lutte contre l’artificialisation des sols. Des domaines qui « touchent directement le quotidien des Français » et …

L’article entier est réservé aux adhérents.

Publié dans Biodiversité | Laisser un commentaire

Magny demande la relocalisation des hélicoptères de Toussus

Toutes les nouvelles de Versailles – 22 07 2020

Publié dans Nuisances sonores | Laisser un commentaire

Des hirondelles à Châteaufort

Chers amis,

Visiblement, Châteaufort est encore un lieu où les hirondelles sont encore présentes, malgré un déclin de l’espèce depuis plusieurs années, et ceci partout en France et en Europe.

Nous pouvons observer plusieurs endroits où cet oiseau emblématique de nos régions,  élit domicile dès le retour du printemps.

Plusieurs nids sont habités, notamment Place Saint Christophe, rue de Toussus  et sans doute à plusieurs autres endroits qu’il reste à répertorier. (Faites-nous en part)

Il s’agit ici de la fameuse hirondelle de fenêtre qui construit son nid, soit dans l’encadrement des fenêtres –comme son nom l’indique – soit en dessous des surplombs des toitures, où elle est  protégée des rayons du soleil et des intempéries, soit dans des bâtiments inoccupés et ouverts à tous vents…

Quel bonheur de pouvoir habiter une maison, en compagnie de ses volatiles inscrits au catalogue des animaux  protégés !

Il faut savoir que l’hirondelle, oiseau migrateur, quitte nos régions pour regagner le grand sud (Afrique) au début de l’automne, et revient en mars au même endroit où elle a vu le jour pour nicher, et donc pour nous… à Châteaufort !

Si le nid est toujours présent, elle le réinvestit pour se reproduire pour notre plus grand bonheur ! Si le nid est détruit, elle le reconstruit (mais pas toujours, et de moins en moins) grâce à de la terre ou de l’argile. 

Vous avez des nids d’hirondelles sur votre maison ? Ne les retirez pas ! Certes quelques nuisances peuvent intervenir… les fientes ! Ces dernières souillent parfois le bas de vos habitations, ou le bas de vos fenêtres… Tout ceci n’est pas bien grave, finalement. 

Il vous suffira, lorsque les oiseaux seront partis pour leur lointaine migration, de placer une planchette sous le nid déserté, afin que les déjections ne vous importunent plus au retour du printemps suivant.

La présence de ces oiseaux  témoigne du bon équilibre de notre environnement, de la présence de nourriture (insectes) et de la proximité de zones humides, nécessaires à la présence de terre et d’argile pour la construction des nids.

Si vous n’avez pas de nid, il vous sera possible de vous en procurer (nids artificiels) dans toute bonne jardinerie et de l’installer au bon endroit (suffisamment haut, à l’abri de prédateurs et orienté à l’est / sud-est)… et être patient ! (sans oublier la planchette anti fientes).

Protégeons la qualité de notre environnement. La présence des hirondelles peut encore nous permettre d’espérer.

Joël Dupré La Tour

PS : Petite annexe (ça ne rigole pas) !

En France, les hirondelles et les martinets, bénéficient d’un statut juridique qui fait d’eux des oiseaux protégés. Ce régime de protection est issu de la loi du 10 juillet 1976 sur la protection de la nature aujourd’hui codifiée aux articles L 411-1 et suivants du code de l’environnement et de l’arrêté ministériel du 29/10/2009 fixant la liste des oiseaux protégés sur l’ensemble du territoire. 

Pour ces oiseaux sont interdits en tout temps : 

– La destruction intentionnelle ou l’enlèvement des œufs et des nids, 

– La destruction, la mutilation intentionnelle, la capture ou l’enlèvement des oiseaux dans le milieu naturel.

– La perturbation intentionnelle notamment en période de reproduction et de dépendance, 

– La détention, le transport, la naturalisation, le colportage, la mise en vente, la vente ou l’achat, l’utilisation commerciale ou non des spécimens prélevés dans le milieu naturel qu’ils soient morts ou vivants. 

Tout responsable d’une infraction constitutive d’un délit s’expose à une amende pouvant aller jusqu’à 15 000 euros et/ou une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 1 an (art. L 415-3 du Code de l’environnement). 

S’agissant de la perturbation intentionnelle, l’infraction constitue une contravention de 4ème classe passible d’une amende de 750 € (R415.1 du Code de l’Environnement).

Des questions ? Rapprochez-vous de la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux). Ils seront de bons conseils.

Publié dans Biodiversité, le village | Laisser un commentaire